L’impunité pour garder la paix sociale.

Témoignage

Publié le 12 avril 2018
par Anonyme

Lors d’une émeute (si mes souvenirs sont bons 1992 ou 1993) des policiers sont blessés (ils se sont pris des pavés dans la figure). Les jeunes passent en jugement (car les photos prises par les RG sont claires et permettent d’identifier les responsables des pavés dans la tronche des policiers). Je me rends au tribunal, et là, je vois une cinquantaine de policiers debout, contre les murs de la salle d’audience. La salle est comble, mais je vois une place libre devant…je m’avance et vois : « réservé aux avocats »..je me dis que j’ai bien l’allure d’un avocat…(avec mon tailleur et mon cartable..), donc je m’assois. Le jugement se passe : les 5 jeunes sont condamnés à plusieurs mois de prison ferme…Là, je me retourne pour voir la réaction des gens..et je vois qu’il y a une foule debout dans le couloir…(les amis des prévenus). Et, finalement, les prévenus repartiront libres à la barre…(c’est moi qui serai chargée de les ramener à Hem dans ma bagnole..). J’en ai conclu que les juges avaient craint qu’ils ne mettent le tribunal à feu et à sang…Et, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que s’ils s’étaient appelés Pierre, Paul et Jacques, ils auraient été incarcérés immédiatement..

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *