Ne pas dire le réel au risque de la mort sociale.

Témoignage

Publié le 12 avril 2018
par Anonyme

Grande réunion en Mairie, avec le Conseil Général et tout le tremblement (ban et arrière ban) : nous (éducateurs de rue) sommes conviés à la réunion… (convoqués ?). Et là, le Maire demande : que faites vous pour la lutter contre la toxicomanie…la délinquance etc ?… ». Tout le monde baisse les yeux…Moi je réponds : Rien Monsieur le Maire ! et j’ajoute : ici, pas besoin de mettre un panneau comme on en voit dans les autres villes style : Bienvenue à HEM… car on ne peut pas être mieux reçus qu’on ne l’est ! Dés qu’on arrive sur le boulevard, on arrête nos bagnoles pour nous demander si on a besoin de rien…(de drogue..). (et quelques jours plus tard, je me suis pris un  » avertissement de mon employeur (le seul de ma vie..), motif : j’ai sali le blason de notre club de prévention…(en disant devant les financeurs qu’on ne faisait rien…)(en fait, ils m’en ont donné un second un peu plus tard..)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *