Le racket municipal par le chantage à l’émeute, un impôt pour la paix social.

Témoignage

Publié le 12 avril 2018
par Anonyme

Des jeunes réclamaient à corps et à cris des subventions de la Mairie dans les années 90, et cela, en venant en nombre et en force au Conseil municipal…

Résultat : le Maire interrompt la réunion du Conseil municipal et affirme qu’il n’est pas question de leur donner les 4000 euros qu’ils demandent…

Le mois suivant : les jeunes reviennent avec des tracts et des cagoules au Conseil municipal…les cars de policiers sont en bas de la salle de réunion…et on lit dans le journal le lendemain : La Mairie accorde 4000 euros aux associations de jeunes…(c’est ce qu’on appelait à l’époque : acheter la paix sociale).

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *